samedi 21 février 2015

DES PERCHES ET SANDRES DANS CASPE - MEQUINENZA

Durant les mois plus des froids de l'hiver beaucoup de gens préfèrent rester dans sa maison et oublier la pêche jusqu'à la saison qui vient, une grande erreur. D'un côté la tranquillité que dans Mequinenza on respire dans ces dates n'a pas de prix, le même que le fait de pêcher pratiquement seule tout le périmètre du réservoir sans te trouver avec d'autres pêcheurs.

Bien que dans quelques conditions dures qui il ne sont pas tant si tu disposes des vêtements thermiques et es préparé à telles conditions il soit possible de passer un jour amusant de pêche, il y a certaines espèces qui malgré les températures froides continuent d'être actives, spécialement les exemplaires plus grands de sandre et de perche

Si presque jamais la pêche semble facile, dans ces mois moins encore et la grande différence entre pêcher et ne pas pecher, c´est de trouver les poissons qui trouvent maintenant très groupés dans des zones concrètes, maintenant  l'emploi de l´ecosondeur est fondamental pour trouver ces groupes de poissons et pour interpréter à raison d'une taille, le type de fond et de profondeur à laquelle ils se trouvent dont des espèces il se fréquente, une interprétation correcte de l´ecosondeur, d'une équipe équilibrée pour pouvoir pêcher presque dans vertical ces lieux, une connaissance préalable de ces "hotspot" et de quelques bons leurres fait le reste... 

Je vous laisse avec quelques photographies de pêche dans Caspe-Mequinenza dans ces jours froids hivernaux. 













Aucun commentaire:

Publier un commentaire