samedi 24 décembre 2016

LA PÊCHE DU SANDRE

Peu de poissons qui requièrent une pêche fine et technique comme le sandre, connaître la zone de pêche, les coutumes de ce poisson, les leurres, savoir lire à travers de la canne que c'est ce qui arrive à l'autre extrémité de la ligne, de rapidité dans le clouté fondamental et un léger matériel et un son sensible avec ce type de pêche. 

Quand les eaux se refroidissent sandres et perches elles sont sans doute les reines des eaux de Mequinenza, en pouvant obtenir de nombreuses captures si tu sais de ce que tu pêches, pour cela, il est, le guide qui te conseille, te porte aux spots et te dit où, comme et avec que.

Ce n'est pas une question de lancer pour lancer pour lancer sans aucun argument, plustôt elle consiste en opposé à pêcher seulement des lieux déterminés, des mètres déterminés, à lentement les pêcher, à les exploiter, à leur tirer un rendement et à revenir au bout de quelques heures si la situation le requiert, elle ne consiste pas à pêcher une longueur pour couvrir un terrain, il faut manier lent le leurre en remarquant chaque pierre du fond et au coup minimal clouer avec rapidité, c'est l'essence de cette pêche.

Comme je dis plusieurs fois, mal nous le faisons si quand nous apportons le leurre, nous ne remarquons pas d'obstacles. Parfois la quantité et la qualité vont de la main, une preuve de cela ce sont ces photographies de quelques jours avec plus de 40 poissons montés à bord.














Aucun commentaire:

Publier un commentaire