mercredi 4 décembre 2013

SILURES À LA MOUCHE, ADRÉNALINE À LIMITE

Bien qu'en principe la pêche de silures à mouche puisse être plus fiction qu'une réalité certain consiste en ce qu'il n'est pas certain et peu ou n'a rien à envier à la pêche à leurre en ce qui concerne une effectivité. La chute que ces "streamers" ont rien de plus entrer en contact avec l'eau est simplement létale devant des silures bordés et dans peu de profondeur. Les touches ont l'habitude d'être toujours sur une surface ou tout près de celle-ci et la décharge d'adrénaline est totale.




Ce type de pêche n'est pas pour les plus grands silures et bien que dans le cas, de nous trouver avec un XXL avec un peu de fortune, il soit possible de porter le combat jusqu'à la fin, dont tu jouis réellement c'est avec les silures de petite taille qu'ils donnent beaucoup de jeu en pêchant avec cette modalité. 



Il y a des lieux de la rivière l'Èbre que par ses conditions, peu  fond, etc. … ce ne sont pas les meilleures pour héberger une population acceptable de grands silures, mais pour ce motif si qui racontent d'un grand nombre d'exemplaires de petite taille qu'ils font les délices du pêcheur de mouche.

Je peux vous assurer qu'à un niveau personnel et sans avoir parce que capturer un silure de 2m les jours que je me suis plus amusé cette année ils ont été en pêchant avec cette modalité, avec piqûres sur une surface à un poisson vu quand le streamer entre le contact avec l'eau que c'est une délectation authentique pour n'importe lequel que la pêche lui plaît. Je vous laisse avec quelques photos de silures pêchés récemment à une mouche dans quelques lieux de la rivière l'Èbre.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire