jeudi 17 mars 2016

LA PÊCHE DU SANDRE

La pêche de n'importe quelle espèce est d'évoluer ou de ne pas avancer, chaque espèce a quelques caractéristiques qui les font différentes du reste et chaque espèce tu as à la chercher et à la pêcher d'une forme déterminée et dans quelques lieux déterminés. 

Ce poisson dans des eaux espagnoles est relativement "nouveau" ce n'est pas un poisson avec une grande tradition de pêche et j'oserais dire que pour la majorité immense de pêcheurs espagnols ce sont une pêche totalement inconnue, pays européens comme la France, la Pologne, l'Allemagne, ils nous portent des années d'avantage dans ce type de pêche plusieurs fois verticale. 

Tu peux être un pêcheur excellent de black bass ou silure ou ... et pêcher accidentellement une sandre, mais aller les pêcher exclusivement est une autre histoire qui supporte une série de concepts, de zones, des types de fond, une situation des poissons en fonction de l'époque de l'année, de la température de l'eau, de la luminosité du soleil, de la tonalité de l'eau, de leurres, du maniement du même qu'ils ne se termineraient jamais d'apprendre.

Pêcher une douzaine de sandres dans une époque de frai quand ils sont accessibles et groupées est à la portée de n'importe lequel, pêcher une trentaine presque dans n'importe quelle époque dans des lieux où d'autres pêcheurs ne les pêchent pas, n'a rien à voir du sort et si avec le fait de connaître sa pêche. 

La pêche du sandre requiert de la connaissance du lieu qu'il soit pêché, le manie de le ecosondeur, la sensibilité, l'adresse, la présentation, la rapidité dans le ferrage, une série de condicionantes qui fait que sa pêche est éminemment technique et tout de suite il tire à reéclairer les défauts ou les vertus du pêcheur. 


 SANDRES À LEURRE











Aucun commentaire:

Publier un commentaire