mardi 28 mars 2017

PREMIER 2M DE 2017

Les conditions n'étaient pas les meilleures mais les eaux troubles et le débit abondant de l'Èbre était raison suffisante pour tenter la capture du premier silure au leurre de la saison. 

 Avec quelques conditions dures, un froid, des eaux glacées et outre une saison nous initions la journée, en sachant qu'il allait y avoir très peu d'opportunités, après une paire d'heures sans que avoir absolument cela voir de rien, lancement réglé ce que l'on semble être un crochet, mais tout à coup ce crochet vient vers nous, sans arriver à le clouer bien au-dessous de la barque et après l'une doublée de canne brutale le silure est décloué en laissant la preuve du délit, une ligne est pleine de mucus, mal nous commençons!!! 

Mais dans la pêche rarement les choses semblent faciles, il fallait continuer de le tenter, nous avions déjà touché les zones auxquelles plus de confiance les avait, mais il fallait suivre, dans cette pêche de silures avec leurre et plus avec ces conditions il faut un seul lancez pour passer de la déception à la folie comme plus tard il est arrivé.

Dans l'une des centaines des lancements et déjà en achevant la journée, l'Oscar a cloué quelque chose, dans les premiers seconds le silure se permet de voir, par la taille de la queue je vois déjà que c'est avec assurance un 2M, il commence le spectacle, la pression est brutale, après quelques minutes en mettant l'équipe à la limite, même dans une occasion en frôlant la ligne par une branche il semble que nous nous le portons à notre terrain et peu à peu le silure cède un terrain, 20 minutes après il se permet de voir sur une surface, est déjà le notre!!! Nous cherchons un bord pour faire les photographies, une fois déjà dans la toile à voile le mètre part même ils 2,41m.

Je vous laisse avec quelques photos du protagoniste et une vidéo du combat de 2,41m d'il y a deux ans, un poisson que bien mérite une journée de pêche, de bonheur Oscar. 


GRAND SILURE DE 2,41M PÊCHÉ À LEURRE







UN GRAND COMBAT A LEURRE


Aucun commentaire:

Publier un commentaire